Message du Président (5 décembre 2020)

Bonjour à tous,

En espérant comme bon nombre d’usagers que le report de l’ouverture de la Station sera de courte durée, Les Amis du Mont-Sainte-Anne ont poursuivi leurs efforts pour avancer le dossier qui nous motive tous : la modernisation et le développement de la Station MSA.

Il me fait particulièrement plaisir de vous confirmer que le Gouvernement du Québec place ce dossier en haute priorité. Ceci est une étape majeure pour Les AdMSA et nous avons d’ores et déjà offert notre entière collaboration aux autorités gouvernementales, d’autant plus que le dossier fait appel à la responsabilité et l’expertise de plusieurs ministères. Les discussions s’annoncent constructives et porteuses.

Dans l’immédiat, Les AdMSA continuent d’être préoccupés par le volet sécurité des infrastructures pour le ski alpin. Nous jugeons que RCR doit instamment poser un geste responsable, soit demander à des experts externes et indépendants de faire le point publiquement et régulièrement sur l’état des équipements, non seulement des télécabines mais de toutes les remontées de la montagne.

La situation concernant la désuétude des équipements est jugée à ce point sérieuse que Les AdMSA interpellent directement le gestionnaire, monsieur Murray Edwards, pour que ce dernier assure haut et fort aux Québécois que ses opérations sont sécuritaires et qu’il veillera à ce qu’elles continuent de l’être. Ceci serait également une occasion pour lui de faire part aux usagers et aux acteurs locaux de ses visées de modernisation et de développement de la Station pour les prochaines années. Les AdMSA souhaitent d’ailleurs en discuter avec M. Edwards dans les meilleurs délais puisque nos attentes sont élevées. Comme je le mentionnais récemment lors d’entrevues avec les médias, un site aussi extraordinaire que le MSA requiert un gestionnaire visionnaire, ambitieux et déterminé à offrir des services de qualité et en assurer la pérennité.

Entre-temps, les abonnés ont jusqu’au 19 décembre pour réclamer un remboursement complet de leurs billets de saison, une demande que la direction de la Station promet d’accueillir sans question et sans souci (selon certaines modalités). Force est d’admettre que sans une confirmation crédible quant à la sécurité des opérations, Les AdMSA ne peuvent qu’encourager une grande vigilance. Tous les abonnés ont évidemment hâte de dévaler les pentes et chacun est en droit de gérer ses risques. Cependant, plusieurs sont d’avis qu’il vaudrait mieux attendre à la limite avant de faire une seule journée de ski et ce, surtout si les experts externes n’ont pas encore pu se prononcer.

Maintenant que l’OBNL Les Amis du Mont-Sainte-Anne est dûment constitué, le processus est enclenché pour recueillir et gérer les dons des membres. J’ai le plaisir de vous dire qu’environ 60 personnes ont à ce jour levé la main pour joindre les rangs des AdMSA à titre de membre donateur. Les signaux d’appui que nous avons reçus sont sans équivoque : il est grand temps que les acteurs socio-économiques de la région prennent en mains l’avenir de la montagne, au bénéfice de tous. Si vous connaissez d’autres personnes pouvant être intéressées, n’hésitez pas à partager l’information.  

Comme certains l’ont vu dans les médias cette semaine, la MRC de la Côte-de-Beaupré a adopté une résolution pour offrir d’acquérir les droits superficiaires de la Station Mont-Sainte-Anne dont la SÉPAQ est actuellement détentrice. Les AdMSA retiennent de ce geste que les municipalités de la région ont à cœur d’appuyer les destinées de la montagne et cet appui est important. Les membres du CA des AdMSA demeurent toutefois convaincus que la pérennité de la montagne ne sera possible que sous l’impulsion soutenue et concertée de gens d’affaires et de citoyens qui exerceront le leadership et apporteront les leviers financiers nécessaires à la modernisation et au développement de la montagne, au bénéfice de tous.

Merci encore d’être partie prenante de notre groupe et n’hésitez pas à communiquer avec nous pour faire part de vos idées et réflexions (admsa@gmail.com). Notre ambition, celle de faire de la Station Mont-Sainte-Anne une fierté locale, un atout régional et une destination de choix pour le tourisme international, est maintenant portée par des centaines de personnes et elle reçoit l’écoute du Gouvernement du Québec. J’y vois là des signaux importants pour la réussite de notre mission.

Yvon Charest
Président